Retour sur « Langues en jeu »

Photo Langues en jeu 1L’épilogue de la formation « Langues en jeu : traduire, mettre en corps et mettre en scène pour apprendre autrement » s’est tenu en ligne le 22 septembre dernier. Il constituait la conclusion de cette formation née de la collaboration entre NovaTris et son partenaire berlinois Thealingua et qui s’est déroulée en trois parties : un prologue en ligne, deux jours en présentiel à l’Université de Haute-Alsace (UHA) et un épilogue en ligne.

La formation « Langues en jeu » était ouverte à toute personne accompagnant des apprenants (collégiens, lycéens, étudiants, adultes) dans leur acquisition d’une langue étrangère (niveaux A1-C2). Elle a permis au participantes de découvrir des méthodes de pédagogie active mettant le focus sur l’expérience, le corps et le rapport sensible à la langue.

En passant par le théâtre, la traduction et l’interculturalité, les participantes de la formation « Langues en jeu » ont abordé autrement l’apprentissage des langues étrangères à travers la création d’un spectacle. Elles ont appris à jouer avec l’expression (verbale et non-verbale), à utiliser leur corps comme vecteur entre les mots et entre les langues et à se mettre en scène, ensemble. En chemin, elles ont également pu s’approprier des outils originaux, ludiques et innovants en matière d’apprentissage des langues et réfléchir aux passages qui s’ouvrent d’une langue et d’une culture à l’autre.

Le dimanche 29 août 2021 à 16h00, après seulement deux brèves journées de travail en commun, les participantes ont donné une représentation de leur création théâtrale multilingue devant un public restreint, mais enthousiaste ! Allemand, anglais, espagnol, italien, chinois, argot français, dialectes rhénans… Les 13 linguistes-comédiennes ont joué avec et dans de nombreuses langues étrangères, profitant des compétences et des envies de chacune avec brio.

Langues en jeu : le film !

Elles se souviennent…


Les participantes font le bilan :

Au début de la formation je me sentais…
« …curieuse. »
« …sceptique. »
« …en retard ! »
« …bousculée. »

J’ai pu observer…
« …un apprentissage mutuel et commun. »
« …une belle créativité et un bel investissement chez nous toutes. »
« …différentes attitudes et réactions face aux consignes et activités. »
« …le moment présent. »

Maintenant je me sens…
« …confiante. »
« …l’envie d’être comédienne ? »
« …inspirée ! »
« …mieux armée pour envisager l’animation d’activités théâtrales. »

J’ai pu expérimenter…
« ...l'enthousiasme de créer ensemble. »
« ...le jeu entre plusieurs langues. »
« ...une forme d'impro théâtrale sécurisante. »
« ...la création d'un spectacle en deux jours. »

J’ai pris conscience…
« ...que je pouvais parler chinois ! »
« ...qu'on peut tous s'apporter beaucoup en s'écoutant.»
« ...que le corps, la parole et la mémoire sont intimement liés. »
« ...de la force des idées de groupe. »

A l'avenir, j’aimerais expérimenter…
« ...l'improvisation en langue étrangère. »
« ...la création d'un spectacle avec un groupe franco-allemand. »
« ...créer, jouer puis écrire un spectacle »
« ...mes nouveaux outils avec mes élèves. »