WPML not installed and activated.

Rencontres-débats avec la Maison de la Pédagogie / Diskussionsrunden mit dem Haus der Pädagogik

Le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA NovaTris et la Maison de la pédagogie de Mulhouse se sont associés et proposent des rencontres-débats mensuelles sur des thématiques communes de pédagogie dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur. En mutualisant l’expérience et les réseaux des deux structures organisatrices, ces rencontres-débats offrent un espace d’échange à toute personne intéressée par la pédagogie, personnel ou étudiant de l’UHA ou d’ailleurs.

17/05/2018 - (Re)Donner le goût des sciences

Le constat est connu : de l’école primaire au lycée, la culture scientifique et technique est considérée – avec l’éducation artistique – comme le parent pauvre de la formation des élèves. D’une façon générale, dans et hors l’École, elle apparaît trop souvent comme manquant d’attrait pour les jeunes.

(Re)Donner le goût des sciences

 

La Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI) vise à rendre accessibles au plus grand nombre, notamment aux jeunes, les sciences, techniques et industries, toutes disciplines confondues, ainsi que de contribuer au dialogue entre la science et la société.

La Nef des sciences assure cette mission de diffusion de la CSTI en Alsace (et maintenant dans le Grand Est) depuis plus de trente ans. Par ses différents conseillers scientifiques et son partenariat privilégié avec l’Université de Haute-Alsace, elle bénéficie d’un réel adossement au monde de la recherche et à son actualité.

  • Quels sont aujourd’hui les enjeux sous-jacents liés à la CSTI ?
  • Comment peut-on contribuer à la diffusion des sciences, des techniques et des industries ?
  • Comment susciter une curiosité, un esprit critique et des vocations auprès des jeunes générations ?
  • Comment assurer l’accès de tous à la CSTI et ainsi contribuer à l’équité des territoires ?

La Nef des Sciences se propose de répondre à ces questions (et à d’autres), à partir des approches pédagogiques et de médiation qu’elle privilégie auprès de ses différents publics.

Intervenants
Adrien DUDA, chargé de projet à la Nef des Sciences
Doïc WOZNIAK, chargé de projet à la Nef des Sciences
Fouad BOUDELAL, professeur en génie des procédés, enseignant relais à la Nef des Sciences

Jeudi 17 mai 2018 à 18 h 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie – 3 rue Alfred Werner, Mulhouse

Inscriptions souhaitables sur le site : www.maisondelapedagogie.fr

[DE]

Der Befund steht fest: Von der Grundschule bis zum Gymnasium wird die wissenschaftlich-technische Kultur – ebenso wie die Kunsterziehung – in den Lehrplänen stiefmütterlich behandelt und scheint die Jugendlichen innerhalb und außerhalb der Schule insgesamt wenig anzusprechen.

(Wieder) Lust auf Naturwissenschaft

 

Die Wissenschafts-, Technik- und Industriekultur (WTIK) zielt darauf ab, alle Bereiche der Naturwissenschaft, Technik und Industrie möglichst vielen und insbesondere jungen Menschen zugänglich zu machen; darüber hinaus will sie zum Dialog zwischen Wissenschaft und Gesellschaft beitragen.

Seit mehr alsdreißig Jahren engagiert sich La Nef des Sciences für die Verbreitung der WTIK im Elsass (und jetzt in der Region Grand Est).Sie genießt durch ihre wissenschaftlichen Berater und ihre privilegierte Partnerschaft mit der Université de Haute-Alsace starken Rückhalt vonseiten der Forschung und verfolgt deren aktuelle Entwicklung.

– Vor welchen grundlegenden Herausforderungen steht die WTIK heute?

– Wie kann man zur Verbreitung von Wissenschaft, Technik und Industrie beitragen?

– Wie weckt man Neugier, kritischen Geist und Berufsinteresse bei den jungen Menschen?

– Wie macht man die WTIKfür jedermann zugänglich und trägt so zur territorialen Gerechtigkeit bei?

Auf diese (und andere) Fragen werden Vertreter von La Nef des Sciences antworten. Ausgangspunkt sind die Lehr- und Vermittlungsmethoden, die bei den verschiedenen Publikumsgruppen zum Einsatz kommen.

Referenten

Adrien DUDA, Projektleiter bei La Nef des Sciences

Doïc WOZNIAK, Projektleiter bei La Nef des Sciences

Fouad BOUDELAL, Professor für Verfahrenstechnik, Verbindungsmannzu La Nef des Sciences

 

Donnerstag 17. Mai 2018, 18 Uhr 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie  – 3 rue Alfred Werner, Mulhouse

3 rue Alfred Werner, MulhouseOnline-Anmeldung erwünscht über: www.maisondelapedagogie.fr

27/03/2018 - Allemagne – France : une mise en perspective de deux cultures éducatives

[FR] Allemagne – France : une mise en perspective de deux cultures éducatives

Partant de l’expérience raisonnée de sa vie d’apprenante, d’enseignante (dans le secondaire et le supérieur) et de mère de famille entre la France et l’Allemagne (et, plus brièvement, les Etats-Unis), Béatrice Durand  exposera et tentera d’interpréter quelques différences significatives entre les pratiques éducatives et les valeurs qui les sous-tendent.
L’observation participante de ces cultures éducatives conduira l’intervenante à aborder quelques aspects de l’éducation et de la relation pédagogique : activités et pratiques de classe, relation apprenant-enseignant, modes et styles d’évaluation, conceptions de la qualité pédagogique, attentes à l’égard des institutions.
La présentation sera aussi l’occasion de proposer quelques hypothèses sur la perception d’une culture éducative par l’autre (images croisées) et sur l’évolution de l’éducation et de l’enseignement au cours de ces cinquante dernières années.

Intervenante

Béatrice DURAND, ancienne élève à l’École Normale supérieure, a enseigné la littérature et l’histoire culturelle dans diverses universités américaines et allemandes (Brown, SUNY, Potsdam, Chemnitz, Halle, actuellement à la Freie Universität et au Lycée français de Berlin). Elle vit depuis 1990 à Berlin et possède la double nationalité française et allemande.
Elle interviendra le mardi 27 mars dans le cadre du séminaire de didactique assuré par Nina Kulovics, ingénieure pédagogique à NovaTris et enseignante à l’UHA, à destination des étudiants de CIFTE (cursus intégré formation transfrontalière).

Références bibliographiques

  • Cousins par alliance, les allemands en notre miroir, éditions Autrement, 2002
  • La nouvelle idéologie française, éditions Stock, 2010
  • Studieren in Frankreich und Deutschland: akademische Lehr- und Lernkulturen im Vergleich, Béatrice Durand / Stefanie Neubert / Dorothee Röseberg / Virginie Viallon, Avinus Verlag, 2006

Mardi 27 mars 2018 à 18 h 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse
3 rue Alfred Werner, Mulhouse
Merci de s’inscrire sur les sites : www.maisondelapedagogie.fr

 

[DE] Deutschland und Frankreich – zwei unterschiedliche Bildungskulturen

Ausgehend von ihren eigenen Erfahrungen als Lernende, Lehrende (Oberstufe und Hochschulebene) und Mutter in Frankreich und Deutschland (und für kürzere Zeit auch in den Vereinigten Staaten) versucht Dr. Béatrice Durand, einige signifikante Schwierigkeiten herauszuarbeiten, die sich aus der Unterschiedlichkeit der Bildungspraktiken und der ihnen zugrunde liegenden Werte ergeben.
Die auf eigenen Erfahrungen beruhenden Beobachtungen dieser beiden Bildungskulturen wird die Referentin in Ihrem Vortrag behandeln, wobei vor allem Fragen des Unterrichtens, das LehrerIn-SchülerIn-Verhältnis, die Bewertungsverfahren, die Einschätzung pädagogischer Qualität und die Erwartungen an Institutionen angesprochen werden.
Der Vortrag wird auch Gelegenheit bieten, einige Hypothesen zur Wahrnehmung und zum Verständnis einer Bildungskultur im Vergleich zu einer anderen und zur Entwicklung des Bildungsbereichs im Laufe der letzten fünfzig Jahre aufzustellen.

Referentin

Dr. Béatrice DURAND, Absolventin der École Normale supérieure, Lehrtätigkeit in den Bereichen Literatur und Kulturgeschichte an verschiedenen amerikanischen und deutschen Universitäten  (Brown, SUNY, Potsdam, Chemnitz, Halle, gegenwärtig an der Freien Universität und am Französischen Gymnasium Berlin). Sie lebt seit 1990 in Berlin und besitzt die doppelte deutsch-französische Staatsbürgerschaft.

Frau Dr. Durand spricht am Dienstag, dem 27. März, im Rahmen des Didaktik-Seminars von Nina Kulovics, Referentin bei NovaTris und Lehrbeauftragte an der UHA, vor den Studierenden des Integrierten grenzüberschreitenden Fortbildungskurses für Lehrkräfte (CIFTE) und Germanistik-Studierenden der FLSH.

Literaturhinweise

  • Cousins par alliance, les allemands en notre miroir, éditions Autrement, 2002
  • La nouvelle idéologie française, éditions Stock, 2010
  • Studieren in Frankreich und Deutschland: akademische Lehr- und Lernkulturen im Vergleich, Béatrice Durand / Stefanie Neubert / Dorothee Röseberg / Virginie Viallon, Avinus Verlag, 2006

Dienstag 27. März 2018, 18 Uhr 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse
3 rue Alfred Werner, Mulhouse
Wir bitten um Anmeldung über die Website: www.maisondelapedagogie.fr

13/02/2018 - Les primo-arrivants à l'école : comment faire ? que leur enseigner ?

Un nouvel élève vient d’arriver à l’école. Il ne maîtrise pas notre langue. Il ne parle pas un mot de Français.
Il sera accueilli ponctuellement dans le dispositif Casnav pour y apprendre les bases de notre langue. Progressivement, il développera des compétences qui lui permettront de s’intégrer dans le groupe classe.

Des enseignants de ce dispositif témoigneront de leurs expériences. Ils donneront quelques éléments de compréhension, présenteront des outils pour aider les enseignants dans l’accompagnement des primo-arrivants dans la classe.

Intervenants
• Jean-Yves CARLEN,
• Marie BETTINGER,
professeurs des écoles en classes d’accueil des primo arrivants à l’école primaire (structure intitulée UPE2A sur Colmar, Volgelsheim, Buhl)

Éléments de bibliographie
• Gérard Vigner, Le Français langue seconde, Comment apprendre le français aux élèves nouvellement arrivés ? Hachette, 2009
• Nathalie Auger, Elèves nouvellement arrivés en France : réalités et perspectives pratiques en classe, Edition des archives contemporaines, 2010

 

Mardi 13 février 2018 à 18 h 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse – Amphi 2
3 rue Alfred Werner, Mulhouse
Merci de s’inscrire sur les sites : www.maisondelapedagogie.fr ou www.novatris.uha.fr

09/01/2018 - Pour une école de la réussite de tous : enfants, parents, enseignants, associations. Comment bâtir une véritable co-éducation ?

Une thématique et une question qui sont, depuis longtemps, au coeur des préoccupations du mouvement ATD Quart Monde, dont une équipe viendra présenter :
• le réseau école d’ATD Quart Monde et ses différentes actions sur le terrain et dans les formations ;
• l’avis du CESE « Une école de la réussite pour tous » de mai 2015 dont le rapporteur est Marie-Aleth GRARD, vice-présidente du mouvement ATD Quart Monde. Ce texte présente un certain nombre d’écoles avec des pratiques et des pédagogies innovantes qui permettent la réussite du plus grand nombre mais qui donne aussi d’importantes préconisations pour ne laisser aucun élève au bord de la route ;
• quelques outils qui permettent la mise en place de pratiques de coéducation dans les écoles

Site de ATD Quart Monde

Intervenantes
• Dominique Destouches, coordinatrice du réseau école national et formatrice
• Andrée Resch, enseignante à la retraite et formatrice
• Sylvie Gomas, enseignante
• Chantal Cornu, enseignante
• Françoise Graille, enseignante à la retraite

Repères bibliographiques
• HURTIG-DELATTRE Catherine. La coéducation à l’école, c’est possible !. Chronique Sociale, 2016
• PÉRIER Pierre, « Des élèves en difficulté aux parents en difficulté : le partenariat école/famille en question », in TOUPIOL Gérard, Tisser des liens pour apprendre, Retz, 2007.
• FELIX Régis et onze enseignants d’ATD Quart Monde : « Tous peuvent réussir ! », Chronique sociale, 2013
• Avis du CESE sur l’école : www.lecese.fr/sites/default/files/pdf/Avis/2015/2015_13_ecole_reussite.pdf
• La charte de la coéducation et le kit d’accompagnement : http://cpd67.site.ac-strasbourg.fr/actions/?page_id=1794
– Des fiches actions sur la coéducation parents enseignants : https://www.atd-quartmonde.fr/sengager/dans-votre-milieu-professionnel/reseauecole/dossierpedagogique2015-2016/des-fiches-action-sur-la-co-education-parents-enseignants/

Mardi 9 janvier 2018 à 18 h 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie – 3 rue Alfred Werner Mulhouse
Merci de s’inscrire sur : www.maisondelapedagogie.fr

07/12/2017 - La classe inversée : une (r)évolution pédagogique ? / Umgedrehter Unterricht: eine pädagogische (R)evolution?

[FR]

La « classe inversée » a envahi le référentiel pédagogique : simple effet de mode liée à l’utilisation des outils numériques ou vrai changement de pratique professionnelle ?
Cette rencontre-débat se propose de mieux cerner ce concept au travers de la présentation d’expériences de terrain, provenant aussi bien de l’enseignement scolaire que de l’enseignement supérieur :

– dans un premier temps, cela permettra de découvrir ce qu’est la classe inversée, ainsi que le point de vue des chercheurs sur cette modalité d’enseignement ;
– puis un webdocumentaire réalisé par l’ESPE de l’Académie de Strasbourg présentera le retour d’une expérience d’un an de classe inversée au lycée d’Erstein ;
– enfin, le débat sera l’occasion d’aborder des aspects très concrets : quelles sont les motivations, mais aussi les difficultés des enseignants qui s’engagent dans cette aventure, quels sont les écueils à éviter, les éventuelles réticences de l’environnement (autant des élèves que des collègues) ?… Avec des conseils pour continuer malgré les difficultés qui pourraient se présenter.

En fonction des demandes et des expériences des participants, il sera possible d’évoquer des exemples de classes inversées à l’Université et ailleurs…

Intervenant
Alain BOLLI, ingénieur d’études, recherche et formation à l’Université de Haute-Alsace, chargé d’accompagner les enseignants dans leurs usages du numérique.

Repères bibliographiques
• le webdocumentaire : http://espe-formation.unistra.fr/webdocs/ci/
• le blog de Marcel Lebrun : http://lebrunremy.be/WordPress/
• la pédagogie de l’enseignement supérieur : repères théoriques et applications pratiques – Tome 1, enseigner au supérieur (Denis Berthiaume, Nicole Rege Colet)
• les Cahiers pédagogiques, Classes inversées, n° 537, mai 2017

Jeudi 7 décembre 2017 à 18 h 30
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie – 3 rue Alfred Werner, Mulhouse
Merci de s’inscrire sur le site : www.maisondelapedagogie.fr

Télécharger l’affiche

[DE]

Nach der fortschreitenden Verbreitung des „umgedrehten Unterrichts“ fragt man sich, ob diese Methode lediglich eine Modeerscheinung im Zusammenhang mit der Verwendung digitaler Hilfsmittel ist, oder ob sie eine wirklich andere Art des Unterrichtens darstellt.

In der Diskussionsveranstaltung soll dieses Konzept anhand von praktischen Erfahrungen aus dem Schul- und Hochschulbereich näher erläutert werden:

– Zunächst geht es um die Definition des umgedrehten Unterrichts und um den Standpunkt der Forschung zu dieser Lehrmethode.
– Danach präsentiert eine von der ESPE der Académie de Strasbourg gedrehte Webdoku das Ergebnis eines einjährigen Experiments mit umgedrehtem Unterrichten am Gymnasium von Erstein.
– Zum Schluss sollen in der Diskussion folgende Aspekte angesprochen werden: Welche Beweggründe, aber auch welche Schwierigkeiten haben Lehrkräfte, die sich für diese neue Unterrichtsmethode entscheiden? Welche Hindernisse müssen überwunden werden ? Welche Vorbehalte kommen möglicherweise aus dem Umfeld (von der Schüler- oder Studentenschaft ebenso wie vom Kollegenkreis)? Auf etwaige Schwierigkeiten bei der Anwendung der Methode wird eingegangen und Ratschläge fürs Weitermachen und „Dranbleiben“ werden erteilt.

Je nach Anfragen und Erfahrungen der TeilnehmerInnen können Beispiele für umgedrehten Unterricht an der Universität und anderswo zur Sprache gebracht werden.

Referent
Alain BOLLI, Studieningenieur für Forschung und Ausbildung an der Université de Haute-Alsace, verantwortlich für die Begleitung der Lehrkräfte beim Einsatz der neuen Technologien

Literaturhinweise

  • Webkodu: http://espe-formation.unistra.fr/webdocs/ci/
  • Blog von Marcel Lebrun: http://lebrunremy.be/WordPress/
  • Denis Berthiaume, Nicole Rege Colet: La pédagogie de l’enseignement supérieur: repères théoriques et applications pratiques, Tome 1: Enseigner au supérieur, Peter Lang Internationaler Verlag der Wissenschaften, 2013.
  • Les Cahiers pédagogiques, Classes inversées, Nr. 537, Mai 2017.

Donnerstag, 7. Dezember 2017, 18.30 Uhr
Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie – 3 rue Alfred Werner, Mulhouse
Wir bitten um Anmeldung über die Website: www.maisondelapedagogie.fr

08/11/2017 - De la bienveillance en éducation / Vom Wohlwollen in der Bildungsarbeit

[FR] « De la bienveillance en éducation » dans le cadre du symposium « De l’accompagnement vers la résilience. Des leviers pour construire l’autonomie et les savoirs »

Aujourd’hui, l’invitation à la bienveillance est présente dans tous les secteurs de la société.

Dans les domaines de l’éducation et de la formation, ce concept de bienveillance peut-il être considéré comme innovant ou résulte-t-il d’une longue tradition historique, transmise dans le cadre d’un héritage culturel ? Si l’on accepte la seconde éventualité, la rencontre-débat de ce 8 novembre se doit de donner à lire la nature du testament à partir des interrogations s suivantes :

– comment et quand l’idée de bienveillance en éducation advient-elle ?

– par quels canaux chemine-t-elle jusqu’à nous ?

– quelles sont les modalités de son développement : capillarité, contagion, imitation, amalgame ?

– qui l’articule à des pratiques effectives ?

– comment, au final, la transmission s’opère-t-elle et quels en sont les instruments ?

La faculté de « veillance » de l’historien permet d’appréhender les modes de transmission de la « bienveillance » comme patrimoine culturel immatériel, la pérennité d’un tel patrimoine nécessitant les réappropriations successives de communautés de praticiens.

Intervenants

Loïc Chalmel, Professeur des universités en sciences de l’éducation à l’UHA de Mulhouse, Directeur général du LISEC (Laboratoire interuniversitaire de sciences de l’éducation et de la communication)

– avec la participation de Léonard Guillaume et Jean-François Manil, docteurs en sciences de l’éducation et chercheurs associés au LISEC, co-auteurs d’ouvrages dont La rage de faire d’apprendre (2015)

 

Mercredi 8 novembre 2017 à 18 h 30

Université de Haute-Alsace – Campus La Fonderie – Amphi n° 4

Merci de s’inscrire sur les sites : www.maisondelapedagogie.fr ou www.novatris.uha.fr

 

[DE] „Vom Wohlwollen in der Bildungsarbeit“ im Rahmen des Symposiums „Der Weg von der Begleitung zur Eigenständigkeit. Hebel zur Entwicklung von Autonomie und Wissen“

Heute wird in allen Bereichen der Gesellschaft dazu aufgefordert, Wohlwollen an den Tag zu legen.

Ist der Begriff des Wohlwollens im Bildungs- und Erziehungsbereich etwas Neues oder ist er nicht eher das Ergebnis einer langen historischen Tradition, die als Teil des kulturellen Erbes bewahrt wurde? Ausgehend von letzterer Annahme will die am 8. November der Frage nachgehen, um welches Erbe es sich handelt. Folgende Fragen werden hierzu gestellt:

– Wie und wann hat die Idee des Wohlwollens Eingang in die Bildungsarbeit gefunden?

– Auf welchen Wegen ist sie bis zu uns gelangt?

– In welcher Weise hat sie sich weiterentwickelt (Kapillarwirkung, Ansteckung, Nachahmung, Vermischung)?

– Wer passt sie an die tatsächlich praktizierten Methoden an?

– Wie erfolgt letztlich die Übertragung und welche Instrumente kommen dabei zum Einsatz?

Dank des „Wachens“ der Historiker können die Übertragungswege des „Wohlwollens“ als immaterielles kulturelles Erbe verstanden werden. Die Dauerhaftigkeit eines solchen kulturellen Erbes bedarf jedoch der wiederholten Neuaneignungen innerhalb der Gemeinschaften von Fachleuten.

 

Podiumsteilnehmer

Loïc Chalmel, Professor für pädagogische Wissenschaften an der UHA Mulhouse, Generaldirektor von LISEC (Laboratoire interuniversitaire de sciences de l’éducation et de la communication)

Léonard Guillaume und Jean-François Manil, Doktoren der Erziehungswissenschaften und Forschungsmitglieder am LISEC, Koautoren von La rage de faire d’apprendre (2015)

 

Mittwoch, 8. November 2017, 18.30 Uhr

Université de Haute-Alsace – Campus La Fonderie – Hörsaal 4

Um Anmeldung wird gebeten: www.maisondelapedagogie.fr oder www.novatris.uha.fr

05/10/2017 - Apprendre les uns des autres / Voneinander lernen

[FR] Apprendre à quelqu’un, c’est en retour apprendre de lui. Ainsi apprenons-nous les uns aux autres, les uns des autres, dans un mouvement réciproque. Chacun a pu le constater dans diverses situations de sa vie, à l’école ou en formation, en famille, au travail et, plus généralement, dans toute rencontre avec autrui. Ce phénomène n’est-il que le résultat occasionnel et superficiel d’une conversation, d’un dialogue organisé ? Proviendrait-il d’un principe fondamental du rapport interpersonnel ?

La rencontre-débat, autour du livre Apprendre les uns des autres de J-M Labelle, permettra aux participants d’explorer pourquoi la réciprocité est fondamentalement éducatrice et comment elle est source de l’apprendre-ensemble et du devenir-soi-même.

Intervenants

  • Jean-Marie LABELLE, docteur d’Etat ès lettres et sciences humaines, professeur honoraire de Sciences de l’Education à l’Université de Strasbourg et ancien professeur associé à l’Université de Montréal

Repères bibliographiques

  • Martin BUBER, Je et Tu, Aubier, 2012
  • Claire et Marc HEBER-SUFFRIN, Penser, apprendre, agir en réseaux, Chronique sociale, Lyon, 2012
  • Réciprocité et réseaux en formation, Revue Education Permanente, n° 144, 2000

Jeudi 5 octobre 2017 à 18 h 30

Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse

Merci de s’inscrire sur le site : www.maisondelapedagogie.fr

Téléchargez l’affiche

[DE] Andere etwas lehren heißt, selbst etwas von ihnen zu lernen. So lernen wir voneinander in einem Prozess des ständigen Gebens und Nehmens. Diese Erfahrung hat jeder schon in verschiedenen Lebenssituationen gemacht, in der Schule und während der Ausbildung, in der Familie und am Arbeitsplatz und ganz allgemein bei jeder Begegnung. Ist dieses Phänomen nur das zufällige und oberflächliche Ergebnis eines Gesprächs oder handelt es sich um einen organisierten Dialog? Haben wir es mit einem Grundprinzip zwischenmenschlicher Beziehungen zu tun?

Auf der Diskussionsveranstaltung zu dem Buch Voneinander lernen von J. M. Labelle werden die TeilnehmerInnen der Frage nachgehen, warum die Reziprozität von grundlegend bildender Wirkung ist und wie sie zur Quelle eines gemeinsamen Lern- und Selbstfindungsprozesses wird.

Referent

  • Dr. phil. Jean-Marie LABELLE, Ehrenprofessor für Erziehungswissenschaften an der Universität Straßburg und ehemaliger außerordentlicher Professor an der Universität Montreal

Bibliografische Hinweise

  • Martin BUBER, Je et Tu, Aubier, 2012
  • Claire und Marc HEBER-SUFFRIN, Penser, apprendre, agir en réseaux, Chronique sociale, Lyon, 2012
  • Réciprocité et réseaux en formation, Revue Education Permanente, Nr. 144, 2000

Donnerstag, 5. Oktober 2017 um 18.30 Uhr

Université de Haute-Alsace – Campus Illberg
École nationale supérieure de Chimie, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse

Um Anmeldung wird gebeten: www.maisondelapedagogie.fr

10/05/2017 - Du décrochage au raccrochage scolaires : l'expérience du CLEPT de Grenoble

La prochaine rencontre-débat de NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et de la Maison de la Pédagogie de Mulhouse, aura pour thème Du décrochage au raccrochage scolaires : l’expérience du CLEPT (Collège Lycée Élitaire Pour Tous) de Grenoble.

Elle aura lieu le mercredi 10 mai 2017 à 18 h.

Le décrochage scolaire est une préoccupation majeure pour tous les acteurs de notre système éducatif. A Mulhouse, comme dans beaucoup d’autres villes, des dispositifs, des actions se proposent de prendre en charge les élèves en rupture partielle ou totale avec l’École.

A Grenoble, l’association « la Bouture » est à l’origine de la création, en 2000, du CLEPT. Cet établissement expérimental accueille des jeunes qui ont envie de « raccrocher » et de reprendre des études secondaires. Et ça marche !
– Comment une telle aventure a-t-elle été possible ?
– Comment l’établissement fonctionne-t-il au quotidien ?
– Quelles pratiques pédagogiques sont privilégiées par les enseignants ?
A partir de la projection d’un film documentaire récent sur le CLEPT, il sera possible de s’interroger et d’interroger les intervenants grenoblois sur ce qu’il est nécessaire de privilégier lorsqu’il s’agit de « faire école » pour tous et de (re)donner le désir et le plaisir d’apprendre.

Intervenants
• Bernard GERDE, enseignant-formateur, co-fondateur du CLEPT
• Jean-Paul PÉNARD, documentariste, réalisateur du film Le CLEPT : une utopie concrète et de nombreux autres films documentaires, notamment de recherche avec Bernard Ganne (sociologue du travail au CNRS)

Repères bibliographiques
– Les lycéens décrocheurs : de l’impasse aux chemins de traverse, La Bouture, Chronique Sociale, 1998
– Décrocheurs, comment raccrocher ? Cahiers Pédagogiques, n° 444, juin 2006
– Décrochages et Raccrochages scolaires, CIEP/Revue internationale d’Éducation n° 35
– Alors, on la fait cette École pour tous ? Petite histoire du CLEPT… Marie Cécile Bloch, Chronique Sociale, 2011
– Réussir à l’école, certes, mais y réussir quoi ?, La Bouture, Chronique sociale, 2012
– L’Éducation inclusive : une formation à inventer, Actes du Colloque International, UNESCO/Paris, Octobre 2013
– Décrochage et Raccrochage scolaires. Les Cahiers Dynamiques n°63, revue de la PJJ, Éditions Érès, 2015

Téléchargez l’affiche

6/04/2017 - La relation au cœur de l'éducation dans la petite enfance : une co-construction familles-enfants-professionnels

La prochaine rencontre-débat de NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et de la Maison de la Pédagogie de Mulhouse, aura pour thème La relation au cœur de l’éducation dans la petite enfance : une co-construction familles-enfants-professionnels.

Elle aura lieu le jeudi 6 avril 2017 à partir de 18 h 45.

Le lieu est différent des rencontres-débats précédentes : Centre socio-culturel PAPIN, 4 rue du Gaz à Mulhouse (parking Place Franklin – Tram Ligne 1 – arrêt Grand Rex).

À sa naissance, le nouveau-né arrive dans un « monde tout neuf ». Il a perçu de nombreux échos de ce « monde » lorsqu’il était dans le sein de sa mère, dans cette relation en totale fusion, pendant la grossesse. Qu’avons-nous à cœur d’offrir à vivre et faire découvrir à ce nouvel enfant, ce nouvel être, au cours des trois premières années de la petite enfance pendant lesquelles se construisent les fondations de son intelligence, de ses valeurs ? Quelle qualité d’environnement, humain et matériel, voulons-nous lui offrir afin de favoriser l’épanouissement de ses potentialités humaines, en tant qu’être individuel et social ? Quels « matériaux » mettons-nous à sa disposition pour qu’il puisse nourrir et développer ses potentialités ?
Cette soirée s’adresse à tous publics : parents, grands-parents, éducateurs de jeunes enfants, éducateurs, enseignants du premier et du second degrés…

Intervenantes :
• Isabelle ERTZER, éducatrice de jeunes enfants, directrice de l’Atelier de la vie à Mulhouse, intervenante en formation du travail social
• Josiane GROU, éducatrice de jeunes enfants, intervenante en Formation Petite Enfance en pédagogie Steiner, membre du Collectif « Colloque autour de Pédagogies Différentes » de 2012 et 2015 à l’Université de Haute-Alsace à Mulhouse

Éléments de bibliographie :
• L’enfant, Maria Montessori, éditions Desclée de Brouwer, 2016
• L’enfant dans la famille, Maria Montessori, Maria Grazzini, éditions Desclée de Brouwer, 2010
• La pédagogie Montessori pour les enfants de 0 à 3 ans, Murielle Lefebvre, édition TMF 2013
• Un trésor pour la vie Les sept premières années – la base d’un développement harmonieux, Collectif, Editions Anthrosana, collection Conscience et Santé, 2006
• Enfance – Éducation – Santé, Lignes directrices de la pédagogie Waldorf pour la petite enfance, de la naissance à la troisième année, Rainer Patzlaff, Claudia McKeen, Ina von Mackensen, Claudia Grah-Wittich, Éditions Fédération des Ecoles Steiner-Waldorf en France, 2010
• La Dyslexie petite enfance et prévention, Josiane Grou, Éditions Fédération des Ecoles Steiner-Waldorf en France, 2006, épuisé chez l’éditeur

 

Téléchargez l’affiche

7/02/2017 - Construire ensemble des compétences interculturelles : une démarche pédagogique à découvrir

La 8e rencontre-débat de NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et de la Maison de la Pédagogie de Mulhouse aura pour thème Construire ensemble des compétences interculturelles : une démarche pédagogique à découvrir.

Elle a eu lieu le 7 février 2017 à 18 h 30 à l’École nationale supérieure de chimie (ENSCMu) de l’UHA, Campus Illberg, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse.

Évoluer dans un environnement tri-national tel que celui du Rhin supérieur nécessite le développement des compétences nécessaires pour agir avec aisance dans un contexte multiculturel. Il en va de même de l’acquisition de l’autonomie suffisante pour adapter et optimiser des compétences telles que… se connaitre soi-même et optimiser son potentiel d’évolution, gérer sa vie professionnelle, adapter sa communication selon les contextes, travailler dans des équipes multiculturelles, ou oser aller vers l’Autre. NovaTris est le Centre de compétences transfrontalières de l’Université de Haute-Alsace, dont l’objectif principal est de permettre aux apprenants de tous horizons de développer ces compétences.
Pour cela, NovaTris recourt à une méthode construite autour des principes de diverses pédagogies actives et d’accompagnement mais également de ressources théoriques nécessaires à la formalisation et à la traduction des compétences en contexte réel.
Pour présenter notre méthode, NovaTris propose lors de cette rencontre-débat de la faire vivre aux participants, puis d’en expliquer les bases théoriques, pour nourrir un échange permettant à chacun de prendre du recul par rapport à ses pratiques et, pourquoi pas, de les faire évoluer…

Intervenants
• Johann CHALMEL, responsable du pôle Recherche de NovaTris et chercheur associé au LISEC (EA 2310)
• Vera SAUTER, responsable du pôle Innovation pédagogique et compétences interculturelles de NovaTris et doctorante au LISEC (EA 2310)

Éléments de bibliographie
• ABDALLAH-PRETCEILLE M., Former et éduquer en contexte hétérogène, pour un humanisme du divers, Economica, Paris, 2003
• BOUTINET J.-P. (Dir.), Denoyel N., Pineau G., Robin J.-Y., Penser l’accompagnement adulte, Presses Universitaires de France, 2007
• DERVIN F., Impostures interculturelles, L’Harmattan, Paris 2011
• FREIRE P., L’éducation dans la ville, Païdeia, Paris, 1995
• KOLB D., Experiential learning, experience as the source of learning and development, Pearson Education, 1984

Télécharger l’affiche de la 8e rencontre-débat

17/01/2017 - Que peut nous apporter la recherche en Sciences de l'éducation ?

La rencontre-débat du 17 janvier a été annulée et reportée à une date ultérieure.

La 7e rencontre-débat de NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et de la Maison de la Pédagogie de Mulhouse aura pour thème Quelle utilité sociale pour les recherches en Sciences de l’éducation ?

Elle a eu lieu le 17 janvier 2017 à 18 h à l’École nationale supérieure de chimie (ENSCMu) de l’UHA, Campus Illberg, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse.

Quelle utilité sociale pour les recherches en Sciences de l’éducation ?
Voilà une question qu’il est légitime de poser et de se poser, que l’on soit universitaire, élu local ou territorial, membre de la collectivité éducative : chef d’établissement, professeur, éducateur, personnel médical ou para médical, parent… ou simplement curieux.
Les doctorants mulhousiens du LISEC (Laboratoire Interuniversitaire de recherche en Sciences de l’Éducation et de la Communication – UHA, Université de Strasbourg, Université de Lorraine) proposeront un début de réponse, en partageant avec le public présent leurs recherches en cours, les résultats qu’ils en espèrent, les partenariats qu’ils mettent en place, mais aussi leurs doutes… les modalités d’organisation de la soirée permettront, nous l’espérons, une large circulation du public en fonction des thématiques proposées, et un questionnement « direct » auprès des chercheurs présents :
• Décrochage scolaire
• Enseignement des langues par les pairs
• Apprentissages et accompagnement interculturel
• Insertion des adolescents en situation de handicap
• L’enseignement de l’allemand en France
• Méthodes d’éducation de Maria Montessori en Bulgarie et en France
• Étude comparative France-Afrique autour des pratiques de confiage
• Le bien être dans la formation des professions paramédicales
• L’universitarisation de la profession infirmière
• Les pratiques d’enseignement à Distance en formation professionnelle
• La formation professionnelle des enseignants d’hier à aujourd’hui
• Etc.
Les retombées sociales des recherches collectives et des partenariats engagés par la Maison de la Pédagogie de Mulhouse avec le Rectorat de Strasbourg, la ville de Mulhouse, NovaTris ou le PHC Maghreb seront également décrites.
• Rectorat de Strasbourg : Décrochage scolaire ; Audit de la politique bilingue ;
• Ville de Mulhouse : Incubateur de projets numériques ; DEMOS ;
• NovaTris : Retraités tuteurs ; réseau ABCM ; URCforSR (cluster en durabilité) et Graduate Academy SERIOR (sécurité et gestion du risque)
• PHC Maghreb : Campus France, mutations des sociétés

Télécharger l’affiche de la 7e rencontre-débat

8/12/2016 - Que faire pour ces élèves qui 'ne comprennent pas' ?

[FR] Rencontre-débat du 8 décembre 2016 : Que faire pour ces élèves qui « ne comprennent pas » ?

La 6e rencontre-débat organisée par NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et la Maison de la Pédagogie de Mulhouse aura pour thème Que faire pour ces élèves qui « ne comprennent pas » ?

Elle a eu lieu le 8 décembre 2016 à 18h30 à l’Ecole nationale supérieure de chimie (ENSCMu) de l’UHA, Campus Illberg, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse.

Beaucoup d’élèves, malgré les efforts qu’ils consentent, « ne comprennent pas » à l’école. Beaucoup d’enseignants, pourtant bienveillants, ne comprennent pas qu’ils ne comprennent pas et ne parviennent pas à les aider :

• à la suite de quels malentendus de telles incompréhensions persistent-elles ?

• pourquoi l’école et ses acteurs peinent-ils à voir que ce qui est demandé aux élèves ne va pas de soi et que certains d’entre eux ne sont pas disposés à répondre à ses demandes ?

• peut-on identifier ce qui est nécessaire pour apprendre et réussir à l’école ? Peut-on imaginer des façons de l’expliciter pour ceux que leurs origines sociales et les circonstances de la vie n’ont pas mis dans la connivence ?

Intervenant
• Patrick RAYOU, Professeur émérite en Sciences de l’éducation à l’université de Paris 8 (groupe ESCOL)

Ouvrages de Patrick Rayou
• Aux frontières de l’école. Institutions, acteurs et objets. (dir)., PUV, 2015.
• Les cent mots de l’éducation, (dir.) avec Agnès van Zanten, PUF Que Sais-Je ?, 2011. Deuxième édition 2015.
• Sociologie de l’éducation, PUF Que Sais-je, 2015.
• Les inégalités d’apprentissage. Programmes, pratiques et malentendus scolaires, Avec Élisabeth Bautier. PUF 2009. (2e édition revue et augmentée avril 2013).
• Faire ses devoirs. Enjeux cognitifs et sociaux d’une pratique ordinaire (dir.). PUR 2009.

 

Interview de Patrick Rayou, co-directeur du rapport Qu’est ce qui soutient les élèves ?

Plus d’informations sur le rapport Qu’est-ce qui soutient les élèves ?

 

Affiche de la 6e rencontre-débat

Plan d’accès à l’Ecole nationale supérieure de chimie (ENSCMu) de l’UHA

Site web de la Maison de la pédagogie de Mulhouse (MPM)

16 et 17/11/2016 - Projection du film Demain et rencontre-débat / Vorführung des Films Tomorrow und Diskusskionsrunde

[FR] Rencontre-débat du 17 novembre 2016 : Commencer à construire, ici et maintenant, l’École de demain

Le documentaire Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent a été projeté en partenariat avec NovaTris – Centre de compétences transfrontalières de l’UHA le mercredi 16 novembre 2016 à 17 h à l’UHA, Campus Fonderie, amphi 2, 16 rue de la Fonderie à Mulhouse dans le cadre du festival « A l’affiche : films documentaires » organisé par le Service universitaire de l’action culturelle (SUAC) de l’UHA. Brice Martin, maître de conférences en géographie à l’UHA, a introduit la séance et animé les discussions après le film. Pour continuer les échanges, un verre de l’amitié a été offert.

« Alors que l’humanité est menacée par l’effondrement des écosystèmes, Cyril, Mélanie, Alexandre, Laurent, Raphäel et Antoine, tous trentenaires, partent explorer le monde en quête de solutions capables de sauver leurs enfants et, à travers eux, la nouvelle génération. A partir des expériences les plus abouties dans tous les domaines (agriculture, énergie, habitat, économie, éducation, démocratie…), ils vont tenter de reconstituer le puzzle qui permettra de construire une autre histoire de l’avenir. » www.demain-lefilm.com

Sans vision manichéene, alarmiste ou culpabilisante, Demain présente des initiatives réussies de Transition menées partout dans le monde pour se préparer et s’adapter au changement climatique et à la limitation des ressources naturelles.

Plus d’informations sur le festival « A l’affiche : films documentaires »

 

La 5e rencontre-débat organisée par NovaTris, le Centre de compétences transfrontalières de l’UHA, et la Maison de la Pédagogie de Mulhouse a eu pour thème Commencer à construire, ici et maintenant, l’École de demain.

Elle a eu lieu le 17 novembre 2016 à 18h30 à l’Ecole nationale supérieure de chimie (ENSCMu) de l’UHA, Campus Illberg, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse.

L’école finlandaise est souvent considérée comme un modèle dont devraient s’inspirer de nombreux pays, notamment la France.
Les intervenants ont présenté les principales caractéristiques du système éducatif finlandais, abordé dans le film documentaire Demain de Cyril Dion et Mélanie Laurent.
Les participants ont pu partager leurs idées pour commencer à construire des démarches pédagogiques pour l’École de demain.
Enfin, ils ont pu réfléchir avec la Maison de la Pédagogie sur sa contribution à cette construction.
On l’aura compris : il ne s’agit pas d’ébaucher les contours d’une école prétendument « idéale », mais de recenser des « possibles » sur lesquels s’appuyer pour participer activement, au sein de l’École, à la réussite des jeunes et à la formation des citoyens de demain.
Rencontre co-animée par des membres de la MPM.

Quelques ouvrages pour préparer et/ou poursuivre la réflexion :
– E. Morin : Enseigner à vivre, Manifeste pour changer l’éducation, Actes Sud, 2014
– F. Durpaire et F. Mabillon-Bonfils : La fin de l’école. L’ère du savoir-relation, PUF, 2014
– F. Dubet et M. Duru-Bellat : 10 propositions pour changer l’École, Seuil, 2015
– P. Meirieu : Manifeste, Le plaisir d’apprendre, Autrement, 2014

Téléchargez l’affiche de la 5e rencontre-débat

Site web de la Maison de la pédagogie de Mulhouse (MPM)

 

 

[DE] Diskusskionsrunde am 17. November 2016: Lasst uns hier und heute die Schule von morgen schaffen

Der Dokumentarfilm Tomorrow von Cyril Dion und Mélanie Laurent wird am Mittwoch, dem 16. November 2016, um 17 Uhr an der UHA, Campus de la Fonderie, Hörsaal 2, 16 rue de la Fonderie in Mulhouse, im Rahmen des Festivals „Auf dem Spielplan: Dokumentarfilme“ gezeigt, das von der Kulturabteilung der UHA (SUAC) organisiert wird. Die Vorführung findet in Anwesenheit von Brice Martin statt, Hochschuldozent für Geografie an der UHA, und in Zusammenarbeit mit NovaTris, Zentrum für grenzüberschreitende Kompetenzen der UHA. . Nach der Filmvorführung kann man die Diskussion bei einem Umtrunk fortsetzen.

Weitere Informationen über das Festival „Auf dem Spielplan: Dokumentarfilme“

 

Die 5. Diskussionsrunde des Zentrums für grenzüberschreitende Kompetenzen NovaTris der UHA und des Hauses der Pädagogik in Mulhouse lautet Lasst uns hier und heute die Schule von morgen schaffen.

Sie findet am 17. Novembre 2016 um 18.30 Uhr an der Ecole nationale supérieure de chimie (ENSCMu) der UHA, Campus Illberg, 3 rue Alfred Werner, Mulhouse statt.

Das finnische Schulsystem wird oft als ein Modell betrachtet, von dem man sich in zahlreichen Ländern, insbesondere in Frankreich inspirieren lassen sollte.
Ausgehend von der Darstellung dieser Thematik in dem Dokumentarfilm Tomorrow von Cyril Dion und Mélanie Laurent wollen wir zunächst die wesentlichen Merkmale dieses Bildungssystems hervorheben. Danach haben die TeilnehmerInnen die Möglichkeit, ihre eigenen Vorstellungen zu äußern, welche pädagogischen Maßnahmen sie in ihrer eigenen beruflichen Praxis in Angriff nehmen können, um die Schule zukunftsfähig zu machen. Schließlich wollen wir uns fragen, wie das Haus der Pädagogik zu dieser Entwicklung beitragen kann.

Natürlich geht es dabei nicht darum, irgendeine „ideale“ Schule zu skizzieren, sondern wir wollen Möglichkeiten aufzeigen, die einen aktiven Beitrag zum Erfolg der jungen Menschen in der Schule und zur Heranbildung der BürgerInnen von morgen leisten können.
Die Diskussion wird von Mitgliedern des Hauses der Pädagogik moderiert.

 

Bibliographie für die Vorbereitung der Diskussionsrunde:

– E. Morin : Enseigner à vivre, Manifeste pour changer l’éducation, Actes Sud, 2014
– F. Durpaire et F. Mabillon-Bonfils : La fin de l’école. L’ère du savoir-relation, PUF, 2014
– F. Dubet et M. Duru-Bellat : 10 propositions pour changer l’École, Seuil, 2015
– P. Meirieu : Manifeste, Le plaisir d’apprendre, Autrement, 2014

Hier das Plakat der Diskussionsrunde

Webseite des Hauses der Pädagogik in Mulhouse (MPM)

 

10/10/2016 - Langues, Toi et Moi

[FR] Rencontre-débat du 10 octobre 2016 : Langues, Toi et Moi

18 h 30 – 21 h / Université de Haute-Alsace, Mulhouse – Campus de l’Illberg

École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu), Amphi 2

3 rue Alfred Werner, Mulhouse

Nous proposons un regard sur l’apprentissage et la pratique des langues étrangères ancré dans les échanges interculturels comme affirmation de soi et ouverture
à l’Autre. À travers diverses activités, nous explorerons comment les langues participent de notre construction en tant qu’individu, comment elles font de nous
des citoyens ouverts sur le monde et comment l’école peut développer ces différents aspects.
Intervenants
• Florence DUCHENE-LACROIX, Directrice de NovaTris – Centre de compétences transfrontalières, Université de Haute-Alsace
• Nicole POTEAUX, professeure émérite en Sciences de l’éducation, membre du Comité d’animation de la Maison de la Pédagogie de Mulhouse
Eléments de bibliographie
• Abdallah-Pretceille, M., Former et éduquer en contexte hétérogène, pour un humanisme du divers, Economica, Paris, 2003
• Revuz, C. (1991), La langue étrangère, entre le désir d’un ailleurs et le risque de l’exil. Education Permanente, 107, pp. 23-35.
Ce texte sera distribué en séance
• Halimi, S. (2012), Apprendre les langues Apprendre le monde. Rapport du comité stratégique des langues, Ministère de l’éducation nationale, de la jeunesse et de la
vie associative.

 

Téléchargez l’affiche

Site de la Maison de la pédagogie de Mulhouse (MPM) : http://maisondelapedagogie.fr/

 

20/05/2016 - Persévérance scolaire : quelles stratégies pour prévenir le décrochage et favoriser la résilience en établissement scolaire ?

Microsoft Word - Texte_Presentation_RD3.docx

Pour télécharger l’affiche de l’événement, cliquer ici

26/04/2016 - Coopération à l'École ou ailleurs / Zusammenarbeit in der Schule oder anderswo

[FR] Rencontre-débat du 26 avril 2016 : Grandeurs et servitudes de la coopération à l’École ou ailleurs…

18 h 30 – 21 h / Université de Haute-Alsace, Mulhouse – Campus de l’Illberg

École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu), 3 rue Alfred Werner

 Dans un monde et une École largement dominés par l’individualisme, la concurrence, la compétition, la coopération apparaît comme un ensemble cohérent de pratiques, de démarches, de valeurs porteuses d’un « autre » modèle social et pédagogique.

Pourtant, la coopération ne va pas de soi et pose au moins autant de questions qu’elle se propose d’en résoudre :

  • Qu’est-ce qu’une classe-coopérative ?
  • Aujourd’hui, quelle est la place de la coopération dans l’éducation ?
  • Peut-on la mettre en œuvre à tous les niveaux de l’enseignement ?
  • Peut-elle se pratiquer de façon isolée dans un établissement scolaire ?
  • Quels liens entre coopération et éducation à la citoyenneté ?

Ce sont ces questions, et celles venues du public, qui seront au cœur de cette deuxième rencontre-débat co-organisée par la Maison de la Pédagogie de Mulhouse et NovaTris (Université de Haute-Alsace).

Intervenant

  • Pierre RUCH, Professeur des écoles « en félicité », Directeur départemental honoraire de l’OCCE (Office central de la coopération à l’école), formateur bénévole 1er, 2nd degrés et à l’UHA, membre fondateur de la MPM

Eléments de bibliographie

 

Christian Staquet ·         L’estime de soi et des autres dans les pratiques de classe, Chronique sociale, 2015·         Accueillir les élèves, Préface de Philippe Meirieu, Chronique sociale, 2013
Jim Howden, Yviane RouillerJim Howden, Marguerite Kopiec ·         La pédagogie coopérative – Reflets de pratiques et approfondissements, Editions La Chenelière Didactique, 2009·         Ajouter aux compétences, Enseigner, coopérer et apprendre au secondaire et au collégial, Editions La Chenelière Didactique, 2000
Audrey Akoun, Isabelle Pailleau ·         Apprendre autrement avec la pédagogie positive, Editions Eyrolles, 2013
  • De nombreux ouvrages chez Chenelière Education

                http://www.cheneliere.ca/190-sous-categorie-secondaire-education-a-la-cooperation.html

Pour télécharger l’affiche de l’événement, merci de cliquer ici

Pour télécharger le compte-rendu de la Rencontre-Débat du 15 mars 2016, merci de cliquer ici

Site de la Maison de la pédagogie de Mulhouse (MPM) : http://maisondelapedagogie.fr/


[DE] Diskussionsveranstaltung am 26. April 2016: Freiwilligkeit und Zwang zur Kooperation in der Schule oder anderswo…

18.30 – 21.00 Uhr / Université de Haute-Alsace, Mulhouse – Campus Illberg

École nationale supérieure de Chimie de Mulhouse (ENSCMu), 3 rue Alfred Werner

 

In einer Welt, in der die Schule stark von Individualismus, Konkurrenz und Wettbewerb geprägt ist, erscheint Kooperation eine sinnvolle Praxis, ein schlüssiges Vorgehen und ein Wert zu sein, der ein „anderes“ soziales und pädagogisches Modell verspricht.

Allerdings ist Kooperation alles andere als selbstverständlich und wirft mindestens so viele Fragen auf, wie sie zu beantworten versucht:

  • Was ist eine kooperative Klasse?
  • Welchen Platz nimmt Kooperation heute im Bildungssystem ein?
  • Lässt sie sich auf allen Bildungsstufen umsetzen?
  • Lässt sie sich isoliert in einer Schule anwenden?
  • Welche Verbindung besteht zwischen Kooperation und staatsbürgerlicher Erziehung?

Diese Fragen und die des Publikums werden im Zentrum dieser zweiten Diskussionsveranstaltung stehen, die vom Haus der Pädagogik in Mulhouse (MPM) zusammen mit NovaTris (Université de Haute-Alsace) organisiert wird.

 

Redner

  • Pierre RUCH, Lehrer im Ruhestand, emeritierter Abteilungsleiter des Zentralamts für schulische Kooperation (OCCE), ehrenamtlicher Dozent ersten und zweiten Grades sowie an der UHA, Gründungsmitglied des MPM

Bibliographie

Christian Staquet ·         L’estime de soi et des autres dans les pratiques de classe, Chronique sociale, 2015·         Accueillir les élèves, Préface de Philippe Meirieu, Chronique sociale, 2013
Jim Howden, Yviane RouillerJim Howden, Marguerite Kopiec ·         La pédagogie coopérative – Reflets de pratiques et approfondissements, Editions La Chenelière Didactique, 2009·         Ajouter aux compétences, Enseigner, coopérer et apprendre au secondaire et au collégial, Editions La Chenelière Didactique, 2000
Audrey Akoun, Isabelle Pailleau ·         Apprendre autrement avec la pédagogie positive, Editions Eyrolles, 2013
  • Zahlreiche Werke, die im Verlag Chenelière Education erschienen sind

http://www.cheneliere.ca/190-sous-categorie-secondaire-education-a-la-cooperation.html

  • Quellen auf der Internetseite der OCCE-Verbunds: http://www2.occe.coop/ressources

Um die Ankündigung der Veranstaltung herunterzuladen, klicken Sie bitte hier.

Um die Zusammenfassung der Diskussionsveranstaltung (auf französisch) vom 15.3.2016 herunterzuladen, klicken Sie bitte hier.

Homepage der Haus der Pädagogik in Mulhouse (MPM): http://maisondelapedagogie.fr/

Copyright © 2018 NovaTris | Université de Haute-Alsace | 1 rue Alfred Werner, Mulhouse | novatris@uha.fr | +33 3 89 33 61 33