WPML not installed and activated.

Pédagogie NovaTris

La pédagogie de l’accompagnement interculturel (pédagogie NovaTris)

 

NovaTris développe des dispositifs pédagogiques ayant pour objectif d’accompagner l’apprenant dans le développement des compétences nécessaires à agir efficacement en contexte transfrontalier, international et multiculturel. Celles-ci sont articulées autour de 4 axes clés :

  • Capacité d’expression en seconde langue ;
  • Connaissance et reconnaissance de ses propres valeurs et codes sociaux ;
  • (Re)connaissance des valeurs et codes de l’Autre ;
  • Capacité de construction avec l’Autre.

Ces socles de compétences sont essentiels à l’action commune, quel que soit la situation dans laquelle l’apprenant évolue. Les compétences interculturelles sont, a fortiori, transversales et permettent d’optimiser la capacité d’action de chacun en contexte hétérogène.

La pédagogie interculturelle universitaire développée et expérimentée par NovaTris depuis 2012 repose, entre autres, sur la théorie des savoirs expérientiels posée par Daniel Kolb [1] ainsi que celles de l’accompagnement de ces apprentissages (Loïc Chalmel [2]).

Selon Kolb, l’apprentissage expérientiel est un […] processus par lequel des connaissances sont créées à partir d’une transformation de l’expérience. Ces connaissances nouvelles résultent de la saisie (préhension) de l’expérience et de sa transformation.

 

schema_cycle_Kolb

 Le cycle d’apprentissage de Kolb (1984)

 

L’acquisition de compétences interculturelles est un processus qui se développe tout au long de la vie, au fur et à mesure des expériences réfléchies et formalisées. L’accumulation de savoirs cognitifs sur l’Autre ne permet pas, seule, le développement d’une capacité d’action et comporte un risque de réification de la « culture » de l’Autre (stéréotypisation, analyse par grilles figées etc.) :

La démarche interculturelle confondue souvent avec une approche culturelle voire multiculturelle, met au contraire l’accent sur les processus et les interactions qui unissent et définissent les individus et les groupes les uns par rapport aux autres. Il ne s’agit pas de s’arrêter sur les caractéristiques auto-attribuées ou hétéro-attribuées des autres, mais d’opérer, dans le même temps, un retour sur soi. En effet, toute focalisation excessive sur les spécificités d’autrui conduit à l’exotisme ainsi qu’aux impasses de culturalisme, par survalorisation des différences culturelles et par accentuation, consciente ou non, des stéréotypes voir des préjugés. L’interrogatoire identitaire de soi par rapport à autrui fait partie intégrante de la démarche interculturelle. Le travail d’analyse et de connaissances porte autant sur autrui que sur soi-même. (Abdallah-Pretceille M. [3])

La pédagogie de l’accompagnement interculturel, développée et expérimentée par NovaTris, utilise les ressources offertes par l’espace géographique tri-national dans lequel évolue l’Université de Haute-Alsace (France, Allemagne et Suisse) comme cadre d’apprentissage pour des apprenants évoluant quotidiennement dans cet environnement interculturel. Au sein de cet espace, nos dispositifs d’accompagnement permettent la prise de recul par rapport aux expériences effectuées : l’observation réfléchie permet de mettre en perspective les savoirs et savoir-faire acquis lors des expériences interculturelles de l’apprenant. En les formalisant, il construit des savoirs expérientiels garants d’une action optimisée en contexte interculturel (rencontre, voyage, travail en équipe multiculturelle, etc.).

Ainsi, notre accompagnement ne consiste pas en un transfert de compétences « clé en main ». Il se comprend, au contraire, comme un miroir tendu à l’apprenant lui permettant de réfléchir son expérience et de construire des compétences personnalisées, adaptées à son contexte.

Sans ce processus de formalisation, l’expérience reste dans le parcours de l’apprenant comme un souvenir, bon ou mauvais, dont il ne puise pas les précieuses ressources nécessaires à tirer le meilleur de chaque rencontre avec l’Autre. La pédagogie NovaTris, ou pédagogie de l’accompagnement interculturel mène par conséquent l’apprenant vers une double-autonomie :

  • Autonomie d’action: les compétences, savoirs, savoir-faire et savoir-être acquis au fil de nos accompagnements lui permettent d’appréhender son contexte interculturel avec davantage d’assurance et de compréhension ;
  • Autonomie de méthode: les participants s’approprient progressivement la méthode de formalisation et de création de savoirs expérientiels développés au cours de nos accompagnements. Ainsi, ils seront en mesure de poursuivre par eux-mêmes la construction de compétences interculturelles adaptés à leur contexte.

La pédagogie NovaTris, pose donc la pierre angulaire de la construction, tout au long de la vie, des compétences interculturelles propres à chaque apprenant.

 

[1] Kolb, D., Experiential learning, experience as the source of learning and development, Pearson Education, Upper Saddle River, 1984

[2] Chalmel, L. (dir.), Thérapie & Education. De quoi et de qui parle-t-on ?, Editions Universitaires de Lorraine, Nancy, 2015

[3] Abdallah-Pretceille M., Former et éduquer en contexte hétérogène, pour un humanisme du divers, Economica, Paris, 2003, p.10

 

Télécharger la présentation de la Pédagogie NovaTris en PDF.

Copyright NovaTris 2018 | Université de Haute-Alsace | 1 rue Alfred Werner, Mulhouse | novatris@uha.fr | +33 3 89 33 61 33